Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 07:46

« Séminaire » du CN du PCF du 25/08/17 : une étape pour préparer un congrès extraordinairement antidémocratique, d’esquive et de poursuite de la stratégie de destruction du Parti.

Emmanuel Dang Tran, 25 août 2017, actualisé 17h  (entre crochets)

Pierre Laurent à l'Université d'été du PS 2014: déjà se "réinventer"!

La direction du PCF invite aujourd’hui, 25 août 2017, avant l’ouverture de « l’université d’été » à Angers, les membres du Conseil national à un « séminaire ». Celui-ci est censé préparer l’organisation du congrès prétendument « extraordinaire » de 2018.

La direction a fourni et diffusé assez largement un projet de « document de consultation des communistes » que discuteront les membres présents à cette réunion, qui n’est pas une session du CN. Je reproduis ce texte ci-dessous, sur lequel je réagis. La version finale sera diffusée par la direction. Aucune modification fondamentale n’est à attendre a priori. [Le texte a suscité un important scepticisme parmi les intervenants et va être profondément retravaillé dans les jours qui viennent, sans que le principe du questionnaire-sondage soit remis en cause. NdA]

Il sera hors de question pour moi de chercher à amender une démarche que je considère être une véritable insulte faite aux communistes.

La méthode de consultation proposée pour préparer l’ordre du jour du congrès est celle du questionnaire « QCM », façon sondage d’opinion, avec un guidage et des « choix multiples » prédéfinis. Un questionnaire anonyme de surcroît ! Chacun sait que le commanditaire d’un sondage public choisit et oriente les questions et les réponses. C’est également le même qui retraitera les réponses ! Quel camarade pourra tomber dans l’illusion d’avoir participé à quelque chose avec une telle caricature de consultation?

Visiblement, Pierre Laurent, et la plupart des directions du PCF veulent pouvoir parler au nom de majorités silencieuses, anonymes, qui n’existent pas, pour échapper ensuite aux vraies questions.

La « consultation » suit les annonces de Pierre Laurent dans son discours-fleuve du CN des 23 et 24 juin. Elle vise clairement à exonérer, au maximum, la direction sortante, malgré son nouvel échec historique, de ce qu’il reste de débat démocratique organisé dans le Parti, tel que les statuts le prévoient quant à la préparation des congrès. C’est le seul point sur lequel le congrès prévu a quelque chose « d’extraordinaire ».

Avec le questionnaire, le seul choix sur lequel les communistes sont invités à trancher, anonymement, c’est la date de tenue du congrès, entre juin ou octobre 2018. Là encore, il ne s’agit que d’avancer de 7 ou de 12 mois le congrès normal, le temps de faire digérer le désaveu de la période électorale 2017. Il s’agit aussi – le texte les mentionne – d’éviter la coïncidence entre le congrès et la préparation des élections européennes de 2019. La critique évidente, à ce moment, ne manquerait pas de monter face aux positions euroconstructives adoptées par la direction du PCF et le PGE ou par Tsipras.

Pour trouver les bonnes réponses, déjà induites par le QCM lui-même, il n’y a qu’à reprendre le discours de juin de Pierre Laurent. Il faut continuer à « réinventer le Parti », pousser plus loin les transformations du Parti etc. continuer sur la même voie.

Maintenant que le « Front de gauche » est enterré, on peut ouvrir une discussion sur ce sujet (en 2008, il a été imposé en marge du 34ème congrès et sans consultation). Mais, pour la direction, une – petite – place dans la recomposition de la gauche social-démocrate, traditionnelle ou populiste, reste l’objectif. Les regroupements pour les élections et la présence à tout prix dans les institutions restent, plus que jamais, la priorité.

Deux débats de diversion, déjà repérables dans le discours de P. Laurent, sont confirmés dans l’orientation du questionnaire. Une discussion largement à vide s’annonce sur les « classes populaires » (expression antimarxiste, les classes se définissant par une position dans la production et la création de plus-value) mais excluant tout retour au Parti de classe. Une discussion sur les identifiants du Parti, que l’on maintiendra officiellement, – le changement de nom n’est plus évoqué – vise à tranquilliser les adhérents, comme la reprise gratuite du mot « révolutionnaire », alors qu’on ne cesse de les vider de leur contenu et de les délaisser.

Ce séminaire et ce questionnaire préparent l’orientation de l’assemblée des animateurs de section du 14 octobre [peut-être reportée au 18 novembre] dont les directions vont s’efforcer de verrouiller la participation. Celle-ci n’est pas davantage habilitée à contourner les statuts et la préparation des congrès.

La gravité de la situation du Parti exige un vrai congrès, non un congrès bâclé comme les 36 et 37èmes, et encore moins un congrès via enquête d’opinion !

Les communistes doivent pouvoir disposer et discuter d’un texte national commun posant un rapport d’activité de la direction sortante, un bilan des positionnements suivis depuis plusieurs congrès. Et ce au plus tôt. Ils doivent pouvoir ébattre et se prononcer sur les questions stratégiques de fond et les plus immédiates : réorientation de l’UE ou rupture avec l’UE, combinaisons avec des organisations de « gauche » ou rassemblement à partir des luttes, modulation des aides aux entreprises ou rupture avec la politique au service du capital etc.

Après la méthode Coué infligée lors du dernier CN de juin, cette nouvelle étape marque la volonté de la direction du Parti de passer en force – fût-ce sur le mode dilatoire et soporifique – d’esquiver les débats, de poursuivre jusqu’au bout la ligne de « mutation/transformation/liquidation ».

Pour le Parti et ce qu’il doit porter dans la lutte des classes, malgré la marginalisation et le discrédit, mais au vu de ce que continue à représenter notre Parti, les camarades ne doivent ni se décourager et s’éloigner, ni se résoudre encore à  un faux « moindre mal » et une fausse unité de ce qui reste.

Je fais partie de ceux qui considèrent, encore davantage aujourd’hui, que Pierre Laurent et la direction exécutive ne sont pas à même d’organiser le congrès et qu’ils devraient démissionner (APPEL A SIGNER EN LIEN).

D’accord ou non, tous les communistes doivent se réunir dans l’exigence du respect de statut, avec proposition de résolution d’un CN assumant ses responsabilités, textes alternatifs et vote(s) et avec le temps, l’impulsion et l’impartialité nécessaires à l’échange.

Ce n’est pas l’état d’esprit de l’équipe dirigeante. C’est aux communistes de l’imposer, d’engager eux-mêmes le processus de reconstruction du Parti de classe en donnant la priorité au rassemblement dans les luttes.

 

 

 

—————————————————————-

CI-DESSOUS : ATTENTION DOCUMENT DE TRAVAIL PROVISOIRE NON ADOPTE : IL SERA LARGEMENT MODIFIE. NOUS LE REPRODUISONS, SUIVANT LE SOUCI GENERAL DE TRANSPARENCE, POUR LA MESURE DE L’ETAT D’ESPRIT DE LA DIRECTION DU PARTI

Consultation des communistes sur les thèmes et chantiers du congrès extraordinaire 2018

en vue de la réunion nationale des animateurs de sections

Le Conseil national a décidé de tenir un congrès extraordinaire du PCF en 2018 et non en 2019 comme prévu initialement.

Pourquoi un congrès extraordinaire ?

La situation politique de ces derniers mois, avec notamment l’élection de Trump aux États-Unis, les derniers événements en Amérique latine ou encore les guerres sans fin au Moyen-Orient, est marquée au niveau international par des affrontements extrêmement violents. La concentration des richesses, les affrontements guerriers, les actes terroristes qui frappent sur tous les continents,  la résurgence des organisations d’extrême-droite montrent à quel point l’humanité peut sombrer dans un chaos. En France, l’élection de Macron est également le témoignage de cet affrontement au niveau national. La séquence électorale de 2017 a bouleversé le système politique dans notre pays. La situation n’est pas stabilisée et la crise politique et sociale reste entière. Les premières décisions du pouvoir Macron sont brutales et appellent la construction de ripostes fortes. Des rendez-vous de première importance nécessiteront décisions et dispositifs efficaces, dont celui des européenne de 2019. Notre parti a maintenu un groupe de députés à l’Assemblée nationale, mais avec des résultats législatifs historiquement bas. La question de l’avenir de notre combat et de la forme qu’il doit prendre est posée. Le paysage à gauche a totalement changé, et derrière ce choc politique, se développent des révolutions profondes de notre société et du monde où cohabitent des dangers immenses et une grande recherche de renouveau dans la société française. Notre combat communiste est plus utile que jamais pour répondre au besoin de justice et de paix mais il doit être profondément repensé dans ces conditions nouvelles.

- Pourquoi une consultation des communistes ?

Ce document de consultation est un élément important pour la préparation du congrès extraordinaire en 2018. Il s’agit de travailler à définir les chantiers que nous souhaiterions voir aborder à l’occasion de notre congrès. Les résultats de ce document de consultation seront versés aux débats de l’assemblée des animateurs de section du 14 octobre.

Cette assemblée proposera la liste des chantiers de travail ainsi que l’ordre du jour du congrès, sa date et sa méthode de préparation.

Cette consultation ouverte à l’ensemble des adhérents de notre parti se déroule du 26 août au 7 octobre et sera traitée de façon anonyme.

Il est important que chacun s’empare de ce questionnaire afin de permettre au plus grand nombre d’adhérents de notre parti de s’exprimer sur les questions qu’ils souhaitent voir aborder à l’occasion de notre congrès et de faire vivre notre plus bel atout, notre intelligence collective.

 

 

I. Quels chantiers pour ce congrès?

1.1 Bilan et enseignements de la dernière période

Nous avons besoin de cerner ensemble les difficultés, comme les points d’appui, de la dernière période et les enseignements de la nouvelle situation politique, en identifiant et distinguant les questions conjoncturelles (derniers choix stratégiques) et les questions structurelles (évolution longue, changements de société…) :

➔ Front de gauche : 

  • As-tu participé à des assemblées citoyennes dans ta ville/ton entreprise ? OUI/NON
  • Nous proposons de faire ensemble le bilan de l’expérience du Front de gauche de ces dernières années. Es-tu d’accord avec cette proposition ? OUI / NON
  • Si tu le souhaites, partage ici quelques premiers éléments de ton expérience à ce sujet :

………….

➔ Fronts de luttes :

  • As-tu participé à des initiatives et/ou luttes concrètes associant des citoyen‑ne‑s, des syndicats, des associations, mouvements, élu-e-s ? OUI / NON
  • Te semble-t-il nécessaire de revenir collectivement sur les enseignements de ces expériences ? OUI / NON
  • Si tu le souhaites, partage ici quelques premiers éléments de ton expérience à ce sujet :

………….

➔ Consultation citoyenne :

  • As-tu rempli toi-même la grande consultation ? OUI/NON
  • As-tu fait remplir la grande consultation ? OUI/NON
  • Te semble-t-il nécessaire de revenir collectivement sur les enseignements de cette initiative nationale ? OUI / NON
  • Si tu le souhaites, partage ici quelques premiers éléments de ton expérience à ce sujet :

………….

➔ Séquences électorales 2017 :

  • As-tu pris part à la campagne :

◦   présidentielle

◦   législatives

◦   aucune des 2

  • Nous proposons de travailler ensemble à un bilan de ces campagnes. Es-tu d’accord ? OUI / NON
  • Si tu le souhaites, partage ici quelques premiers éléments de ton expérience à ce sujet :

………….

En s’appuyant sur les axes ci-dessus, élargis à ceux qui remonteront de nos travaux des mois prochains, pour mieux alimenter et enrichir le débat sur les transformations du PCF, nous proposons qu’un bilan des dernières années constitue un premier point de notre congrès.

Es-tu d’accord avec cette proposition ? OUI / NON 

Selon toi, un autre sujet doit-il figurer au bilan ? Si oui, lequel ?

 

            1.2 Quels chantiers de transformation  pour le PCF?

Le Parti communiste français est appelé à se réinventer pour contribuer, dans les mois et années à venir, à l’amorce d’un processus de transformation sociale au service des intérêts populaires de notre pays. Son rôle, son avenir sont à interroger. Quels sujets te semble-t-il important d’aborder lors du congrès dans ce but :

 

➔ La question de notre stratégie de transformation concrète

Penses-tu que cette question doit être abordée ? OUI / NON

➔ Si oui, choisis parmi 3 questions ci-dessous, numérote-les de 1 à 3 par ordre d’importance pour toi :

■ Notre projet est-il à la hauteur de la société du 21e siècle ?  Quels sont les nouveaux enjeux à prendre en compte ?

■ Comment faire vivre et progresser notre projet ? A partir de quelles aspirations de la société ?  Dans quelles luttes ?

■ Comment devenir un parti de la conquête citoyenne ? Comment permettre la participation citoyenne ?

■ Quel rassemblement voulons-nous, avec qui, comment ? Avec quels objectifs ? Quels outils ?

■ Conquérir des lieux de pouvoirs et les exercer ? Pour quoi faire ? Avec qui ?

■ Quelle gauche voulons-nous reconstruire ? comment y faire entendre notre singularité ?

■ Autres :

 

 De qui sommes-nous ou voulons-nous être le parti ?

Penses-tu que cette question doit être travaillée et mise en débat ? OUI / NON

➔ Si oui, choisis parmi 3 questions ci-dessous, numérote-les de 1 à 3 par ordre d’importance pour toi :.

■ Comment redevenir le parti des classes populaires ? Qu’est ce que cela signifie ?Quelles priorités se donner?

 

■ Comment rendre constructives les colères populaires et citoyennes qui s’expriment ?

■ Quelles sont les formes d’engagement les plus adaptées pour y arriver ?

■ De quels modes d’organisation avons-nous besoin pour permettre à chacun de trouver sa place dans notre parti?

■ Autres :

 

  De quel parti avons-nous besoin ?

Penses-tu que cette question doit être travaillée et mise en débat ? OUI / NON

Si oui, choisis parmi 3 questions ci-dessous, numérote-les de 1 à 3 par ordre d’importance pour toi :

■ Quelle nouvelle forme d’organisation démocratique révolutionnaire adaptée aux nouvelles configurations territoriales et institutionnelles?

■ Quels nouveaux usages collaboratifs et démocratiques à imaginer, à développer ?

■ Comment concilier cohérence nationale et réalités locales dans nos luttes, nos campagnes ?  Comment, à partir de nos bonnes pratiques locales et du travail de nos élu-e-s, construire les outils de notre stratégie nationale de transformation sociale ?

■ Comment mener la bataille idéologique face au rouleau compresseur libéral ?  Comment mieux animer nos campagnes à hauteur de cette ambition ?

■ Quel rôle et quelle place des directions dans notre parti?

■ Quels moyens humains et financiers pour mettre en œuvre ces politiques ?

■ Autres :

 

  Les identifiants du PCF, la communication, la visibilité,

Penses-tu que cette question doit être abordée ? OUI / NON

➔ Si oui, choisis parmi 3 questions ci-dessous, numérote-les de 1 à 3 par ordre d’importance pour toi :

■ Comment définir le communisme d’aujourd’hui ? Comment le PCF l’incarne-t-il , au quotidien de nos luttes et dans nos combats à long terme ?

■ Refonder des repères et des symboles forts, lesquels et comment ?

■ Reconstruire notre communication à partir d’une redéfinition, claire et accessible pour tous, à partir d’ identifiants forts de notre parti ?

■ Comment organiser l’apport et la pratique du numérique dans la transmission, la diffusion et l’animation de nos idées ?

■  Comment retravailler notre relation aux médias, et aux nouveaux médias ?

■ Autres :

 

➔ As tu d’autres propositions de chantiers à traiter ? (3 maximum)

………

 

➔ Pour travailler concrètement à ces chantiers, as-tu des initiatives nouvelles à proposer,   des expériences à faire partager ?

   ……..

 

II. Quelle méthode pour le congrès ?

Pour enrichir les échanges et travaux des animateurs de section, et les aider à se déterminer, peux-tu exprimer tes choix prioritaires de date, processus et méthodes du congrès extraordinaire :

➔ Date du Congrès extraordinaire (coche ton choix)

■ JUIN 2018

■ OCTOBRE 2018

➔ Processus d’élaboration

• Plutôt que de discuter d’emblée un texte global dans nos sections et nos fédérations, nous proposons d’ouvrir des chantiers de travail et de transformation que déciderait l’Assemblée nationale du 14 octobre.

Ces chantiers, animés nationalement, seraient ouverts à tous les communistes. Ils soumettraient des conclusions et des décisions au printemps ou avant l’été selon la date du Congrès. C’est sur ces propositions que les communistes débattraient et voteraient au Congrès.

■ Es-tu d’accord ?  OUI / NON

■ As-tu une autre proposition ?

……

➔ Méthode de travail pour le processus d’élaboration

• Pour créer plus de liens et un travail collaboratif entre les réflexions des groupes de travail, ou des sections/fédérations et contributions personnelles, nous proposons d’utiliser une plate-forme numérique organisée par chantier.

Cependant les camarades souhaitant s’exprimer hors plate-forme pourront bien-sûr le faire par mail, courrier etc.

■ Es-tu d’accord ? OUI / NON :

■ As-tu une autre méthode à proposer ?

….

• Nous proposons qu’une consultation des communistes, affinée par les décisions de l’assemblée nationale des animateurs et animatrices de section, soit poursuivie sur chacun des chantiers avec des méthodes qui devront être décidées à partir du 14 octobre

■ Es-tu d’accord ? OUI / NON :

■ As-tu une autre méthode à proposer ?

➔ Implications de sympathisants, non adhérents, acteurs du mouvement social et citoyen, intellectuels …

• Tout le long de notre processus de travail sur les différents chantiers, nous proposons que nous puissions, sur certains sujets, auditionner, consulter des acteurs de la société.

■ Es-tu d’accord ? OUI / NON :

■ As-tu une autre méthode à proposer ?

 

 

III. Ton engagement / ton expérience/ ton rapport au parti / priorité des campagnes

Nom :

Prénom :

Fédération :

Section :

Date de naissance : JJ/MM/AAAA

Mobile :

Mail :

Date d’adhésion :

Situation professionnelle : CDI/ CCD/ Privé d’emploi/ Etudiant / Lycéen

 

➔ Quels événements et raisons ont motivé ton adhésion ?

 

➔ En plus de ton implication au PCF est-tu militant(e) d’une organisation syndicale ou associative ?

• Si oui laquelle :

• Y exerces-tu des responsabilités ? Oui / Non

 

➔ Verses-tu des cotisations régulièrement au PCF  ? OUI/ NON

 

➔ As-tu des contacts réguliers avec les communistes de ta section : OUI/ NON

• Si non, pourquoi ?

 

➔ Assistes-tu au AG de ta section ?

■ Systématiquement, sauf empêchement

■ Quand l’AG a un enjeu important (vote…)

■ Rarement, cela ne t’intéresse pas

■ Impossible avec ton emploi du temps familial ou professionnel

■ Tu n’aimes pas le mode de fonctionnement en AG

■ Tu ne souhaites pas prendre la parole en public

■ Autres :

 

➔ As-tu déjà participé à une formation du PCF ? OUI / NON

• Si oui laquelle :

 

➔  Milites-tu ? (cocher) :

■ Chaque semaine

■ Régulièrement selon l’actualité

■ En période de campagne électorale

■ Rarement faute de disponibilité

■ Jamais car je ne me sens pas à l’aise sur le terrain

■ Autre :

 

➔ Où milites-tu ? (Cocher)

■ Dans ton entreprise ou  lieu de travail

■ Dans un quartier populaire

■ En zone rurale

■ Dans ta ville, ton quartier

■ Dans un collectif thématique

■ Autre :

 

➔ Exerces-tu ou as-tu exercé une ou des responsabilité-s au sein du PCF ? (locale/départementale/nationale) : oui /non

• Si oui,  la/lesquelles :

• Sur quelle période les, l’as-tu exercée(s) :

➔ Es-tu ou as-tu été élu(e) communiste ? oui /non

• Si oui ton ou tes mandats :

• Sur quelle période les, l’as-tu exercé(s) :

 

 

➔ Parmi tes compétences, ou connaissances lesquelles pourraient être utiles au Parti :

……

 

 

 

➔ Quelles sont pour toi les 3 campagnes prioritaires à mener dans les mois à venir ?

-

-

-

 

 Quelles sont pour toi les 3 combats/défis prioritaires à mener dans les années à venir ?

-

-

-

 

➔ Qu’est-ce qu’être communiste pour toi aujourd’hui ? (En 4 lignes) 

Partager cet article

Repost 0
Publié par pcfmanteslajolie - dans Congrès PCF
commenter cet article

commentaires

Souavin 29/08/2017 17:15

Je ne sais si nous recevrons un jour de 2018 ce questionnaire,mais si oui j'essaierai d'y répondre afin de contribuer aux combats CONTRE: LE CHÔMAGE, CONTRE L'EXPLOITATION, CONTRE LA PAUVRETÉ ET LA PRÉCARITÉ !!!!

Présentation

  • : Le blog de pcfmanteslajolie
  • Le blog de pcfmanteslajolie
  • : Le blog des communistes de Mantes la Jolie
  • Contact

Recherche

Articles Récents