Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2017 2 16 /05 /mai /2017 06:08

 

 

Que n’aura-t’on entendu à propos de l’Europe, soi-disant facteur de liberté et de paix?

 

Sauf que … c’est tout le contraire qui se produit.

 

Non seulement l’Europe actuelle n’est pas facteur de paix mais, grâce à la France, son « bras armé », elle n’a cessé d’intervenir pour faire respecter l’ordre établi: celui du capitalisme dirigé par les USA.

 

Un capitalisme qui plonge des millions de femmes et d’hommes dans la misère et provoque une des plus grandes migrations que notre monde ait connu: plus de 250 millions de migrants internationaux.

L’europe « barbelés ».

 

On « a vendu » l’Europe aux citoyens comme une zone de liberté à l’intérieur et de paix à l’extérieur. On a trompés ces derniers.

 

==> La liberté tant vantée n’est en fait que celle de la circulation des capitaux et des marchandises.

 

Celle-là même qui favorise la baisse des salaires dans une véritable « course à l’échalote » (je baisse les salaires en France pour être compétitif, les salaires baissent aussitôt dans les autres pays pour la même raison invoquée …) et les délocalisations d’entreprises sous fond d’exploitation éhontée des salariés locaux.

 

==> La paix qu’on assimile à l’Europe est également une immense tromperie.

 

Décerner à cette dernière le prix Nobel de la paix « parce qu’il n’y a pas eu de guerre sur son territoire » revient à faire oublier ses multiples interventions, France en tête.

 

==> Une Europe barbelés impérialiste qui « embauche » désormais des pays pour « faire le sale boulot »: comme la Grèce d’Alexis Tsipras au sein de l’Europe ou la Turquie du dictateur d’Erdogan qu’on laisse, en échange, frapper le peuple kurde au plus grand soulagement de Daesh.

 

Agir pour une vraie

solidarité internationale

 

Cela passe par plusieurs impératifs.

 

==> Le respect du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes et la fin des interventions armées dans les pays étrangers.

 

==> La construction de coopérations mutuellement avantageuses entre pays qui permettent aux salariés locaux de vivre dignement de leur travail (et de pouvoir acheter ce qu’ils produisent). La lutte contre la spéculation internationale qui place hors de portée d’une majorité de la population le simple droit de se nourrir.

 

==> La construction de liens de solidarité avec les migrants sur notre territoire.

 

Non, ils ne viennent pas nous prendre notre travail.

 

C’est le capitalisme et ses soutiens qui dévalorisent ce dernier et osent maintenant désigner comme bouc-émissaires ceux qui en sont les premières victimes.

 

Nous diviser ne fera que nous affaiblir, c’est tous ensemble que nous pouvons changer cette société.

 

Quelques-unes des multiples

interventions militaires françaises.

 

1961. Tunisie (Bizerte)

1964. Gabon (Rétablissement du président M’ba)

1968 à 1972. Tchad (contre la rebellion du Tibesti)

1977. Zaïre (soutien au maréchal Mobutu)

1977. Mauritanie (contre le Front Polisario).

1978. Zaïre (soutien au maréchal Mobutu)

1978—1980. Tchad (contre le Frolinat)

1983. Tchad (soutien au Présiddent Hissène Habré)

1985. Tchad (bombardement d’une base aérienne libyenne).

1986. Togo (soutien au Président Eyadéma)

1990—1993. Rwanda (soutien au Président Habyarimana), Irak.

1992—1993. Somalie (armée française placée ensuite sous commandement américain— »Restore Hope»)

1993. Zaïre, Rwanda (formation de l’armée rwandaise qui allait bientôt commettre un des plus grands génocides de notre siècle).

1994. Rwanda (instauration d’une « zone humanitaire » qui permettra à l’armée rwandaise de passer au Zaïre)

1997. Congo

2002. Côte d’Ivoire.

2003. Centre-Afrique, Afghanistan

2004. Côte d’Ivoire.

2006. Tchad

2008. Tchad, Erythrée

2011. Lybie, Côte d’Ivoire

2013. Mali.

...

 

Mézy-sur-seine.

Bambino est libéré

 

« Bambino » est un jeune réfugié soudanais qui, après avoir traversé la Libye, est arrivé d’abord en Italie (ou il ment sur son âge pour ne pas être expulsé) avant la France.

 

Mineur à l’évidence et scolarisé, c’est pourtant sous le prétexte qu’il serait majeur que le gouvernement français l’incarcère au centre de rétention de Plaisir.

 

C’était sans compter sur le comité de soutien, « les voisins solidaires » de Mézy et de nombreux soutiens dont les communistes de Mantes-la-Jolie.

 

Il est provisoirement libéré.

 

Cliquez ci-dessus pour retrouver le fichier PDF.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de pcfmanteslajolie
  • Le blog de pcfmanteslajolie
  • : Le blog des communistes de Mantes la Jolie
  • Contact

Recherche

Articles Récents